Achat voiture : peut-on assurer le premier jour pour trajet du retour ?

Selon l’article L211-1 inscrit dans le Code des Assurances, tous les véhicules à moteur doivent posséder une assurance pour pouvoir circuler. Cela signifie que si vous achetez une voiture (neuve ou d’occasion), vous avez pour obligation de l’assurer avant de l’acquérir. À noter que le véhicule est assuré par le vendeur jusqu’à son achat. Dès que la transaction se termine, vous devez alors assurer le trajet du retour.

Les risques possibles pour le conducteur s’il n’a pas assuré le véhicule

Si vous envisagez de rouler sans assurer le trajet du retour, en cas de contrôle, vous risquez une grosse amende suite à l’infraction de l’article L324-2 du Code de la route. Mis à part l’amende, vous risquez également d’effectuer une peine de travail d’intérêt général. La suspension de votre permis pendant une durée de plus de trois ans, voire son annulation peut également être possible. De plus, en cas d’accident responsable, le chauffeur aura pour obligation de tout prendre en charge. Bien sûr, le FGAO (acronyme de fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages) peut couvrir les victimes provoquées par un véhicule non assuré. Mais même avec le FGAO, le responsable devra quand même rembourser le fonds de garantie des assurances. Ce dernier peut coûter extrêmement cher.

Conseils pour assurer le trajet du retour

Changer de voiture possède un avantage pour un conducteur. Cela permet d’offrir la possibilité de changer d’assurance. Il faut savoir qu’avec le temps, votre expérience de conduite évolue. En achetant un nouveau véhicule, vous pouvez déjà connaitre à l’avance le type d’assurance adapté à vos besoins. Sachez qu’assurer le trajet du retour deviendra alors plus facile si la souscription d’une assurance est envisagée à l’avance. Pour cela, vous pouvez soit reporter le contrat de votre ancienne voiture sur la nouvelle, soit le résilier et souscrire à un nouveau contrat d’assurance. Vous pouvez également opter pour une assurance temporaire.

Assurance provisoire : avantages et inconvénients

Pour une assurance auto provisoire, les garanties sont généralement basiques. Il s’agit d’une assurance tiers de courte durée (de 1 jusqu’à 90 jours au maximum). L’avantage de ce type d’assurance, c’est que vous pouvez rouler avec votre véhicule après son achat et ainsi assurer le trajet du retour. Son inconvénient, c’est que vous ne pouvez utiliser que l’assurance au tiers. Ce type d’assurance n’est donc pas adapté pour un usage quotidien. De plus, le conducteur devra avoir au minimum 21 ans et doit avoir plus de 2 ans d’expérience avec son permis pour pouvoir y adhérer.

Peut-on rouler sans assurance après l’achat d’une voiture ?
Quels documents pour assurer une voiture d’occasion ?